Comment profiter au maximum de la vie ? Stratégie N°5

26 Juin 2013


Voici cette semaine la stratégie N°5 pour ne jamais avoir à se dire :

"J'aurais aimé m'autoriser à être plus heureux"

Il s'agit du cinquième des regrets les plus fréquents des personnes avant de mourir (voir cet article), pour éviter les quatre regrets précédents, voir : Stratégie N°1, Stratégie N°2, Stratégie N°3 et Stratégie N°4.

Petite question :

Avez-vous pris la décision de vous construire concrètement une vie aussi belle, magnifique et splendide que possible ?

Si ce n'est pas encore le cas, la suite devrait vous permettre de remédier très rapidement à la situation et on n'aura plus qu'à vous dire bravo !




Pour débuter je reprendrais une phrase de Corinne Cosseron énoncée lors du Festival du Bonheur de Frontignan :

"Pour se créer une belle vie, il faut quand même beaucoup de courage pour s'en donner la permission !".

Et effectivement la plupart des gens que je croise ne pensent malheureusement que rarement à se créer une vie aussi belle que possible. J'entends à longueur de journée des phrases comme : "Et si ceci se passait, et si je pouvais cela, et si le monde me donnait ceci, et si cette personne était plus gentille avec moi, et si mon chien avait meilleur caractère, etc..... alors je pourrais enfin faire telle chose, réaliser telle autre chose et vivre heureux". Ce qui revient à dire :


"Quand on m'aura tout donné je pourrais enfin passer à l'action dans ma vie !"

Et c'est là le grand problème de la majorité des gens que je croise : ils ne se sont pas autorisés à se créer une belle vie, alors ils continuent à dire que lorsqu'ils auront certains résultats concrets dans leur vie, ils passeront à l'action concrètement...

...alors que c'est l'action concrète qui mène à des résultats concrets !!!




Pourquoi on n'apprend pas aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes que le but de toute vie humaine est l'épanouissement de soi-même puis des gens qui nous entourent et enfin global ? (Il y a tout de même un pays au monde qui met le bonheur comme valeur fondamentale et j'espère qu'on en fera de même bientôt ! Voir : Politique du Bouthan)

C'est quelque chose qui m'échappe toujours, j'ai payé le prix de dix ans d'errances et de souffrances de cet état de fait, et d'autres continueront surement à le payer pendant longtemps et à un prix très élevé. Si nous l'apprenions aux jeunes, ils n'auraient aucun problèmes à s'autoriser de se créer une belle vie et les choses commenceraient à changer réellement.

Nous avons l'immense chance d'avoir un esprit qui crée ce sur quoi il se focalise, si nous oublions la base même de la vie qui est de chercher à être plus heureux, sur quoi sommes-nous en train de nous focaliser et que sommes-nous en train de créer ?




J'utilise très rarement le verbe falloir, il est tellement mal utilisé dans notre monde actuel que je préfère m'en passer à plus de 90 % du temps, mais je vous invite à écrire ces phrases en grand quelque part :

Si je veux me construire une vie magnifique, il faut que j'y travaille de tout mon cœur, de toute mon âme et de tout mon corps. Il faut que je m'autorise à me créer et à vivre cette vie magnifique, que je le décide une fois pour toutes et que j'agisse en conséquence avec toute la force dont je suis capable. Je n'ai qu'une vie, elle est précieuse, à moi de la rendre aussi belle et merveilleuse que possible, parce-que si je m'en donne les moyens je pourrais en faire un véritable joyau !





Ce cinquième regret ressemble beaucoup au premier (premier : "J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je le voulais, et pas de vivre la vie qu'on attendait de moi" et cinquième : "J'aurais aimé m'autoriser à être plus heureux"), c'est pourquoi je vais utiliser une partie de la stratégie du premier regret pour le plan d'action du cinquième.


Plan d'action :


- Vous êtes-vous autorisé à être plus heureux ?

- Si oui, agissez-vous dans ce sens avec une action par jour au minimum ? (Voir Stratégie N°1)

- Si oui, n'arrêtez jamais cette habitude, elle peut faire des miracles au fil du temps ! Foncez, donnez le meilleur de vous-même et récoltez-en tous les bienfaits ! Si non, qu'attendez-vous ? Sur quoi êtes-vous en train de vous focaliser en ce moment et qu'êtes-vous en train de créer dans votre vie si vous ne vous focalisez pas sur le fait de vous créer une vie plus belle et plus heureuse ? Peu importe où vous en êtes dans votre vie, j'étais et d'autres personnes étaient également au bord du gouffre, au bord de la folie, de la mort, de la déchéance physique, psychique et morale, et pourtant se sont révélées capables de transformer totalement leur vie une fois qu'elles s'en sont donné l'autorisation !

Pour finir, je souhaite rappeler qu'il vaut toujours mieux d'appliquer une petite idée positive, une petite habitude positive ou un petit plan d'action positif que de penser à mille idées positive, mille habitudes positives et mille plans d'action positifs. Dans ce monde tout se provoque, provoquez votre chance, provoquez votre bonheur, provoquez de beaux évènements dans votre vie, et les choses commenceront à se passer !

Et puis surtout, merci pour votre attention, c'est quand beaucoup de monde mettra la priorité absolue à se créer une vie magnifique que les choses commenceront à changer énormément dans ce monde, et vous êtes présent pour ça alors sincèrement, merci ! La semaine prochaine sortira soit la conclusion de cette série d'articles, soit le début de la prochaine série ! Ne ratez pas ça !

D'ici-là je vous souhaite une très agréable semaine et n'oubliez pas qu'une bonne idée appliquée en vaut plus de mille seulement imaginées !


P.S : Pour provoquer au plus vite de grands changements positifs dans sa vie !

P.S 2 : Passez cette page à vos connaissances si vous pensez qu'elle peut les intéresser !



Sébastien Jean-Richard